Il devient aussi pénible que ces visites de terrain. Nicolas Sarkozy, avec 12 mois d'avance et sur fonds publics non déclarés, sillonne les campagnes pour sa cause de 2012, avec toujours autant d'ardeur et de moyens.

Il se répète, l'attention médiatique et publique se relâche. Il ne mérite que des brèves. Chaque déplacement n'offre plus aucune surprise. Il s'accroche quand même. Ses conseillers lui promettent que ces rencontres font « proche du peuple. »

http://www.marianne2.fr/sarkofrance/photo/art/default/934151-1107805.jpg?v=1305215292

Show campagnard

Ce jeudi, il était près d'Arras, dans le Nord, pour son 10ème déplacement agricole en un an. Un déplacement express, en hélicoptère depuis Paris pour oublier la grosse bêtise de Laurent Wauquiez du weekend dernier. Le ministre a failli perdre sa place. Sarkozy a pensé, mardi soir, le dégager du gouvernement.

A Arras, le candidat s'est même offert un bain de foule de près d'une demi-heure. Le reporter du Parisien a parlé d'un « fait rare ». C'est faux. L'exercice est habituel, encadré et casté. Dans les rues, l'assistance a été invitée et choisie. Depuis l'automne 2007, Nicolas Sarkozy ne visite plus que des petites localités bouclées par des centaines de gendarmes, aux rues vidées de leurs habitants et remplies de militants ou invités par l'UMP locale.

A Héricourt, il a visité la ferme de Mickaël Poillon, ce jeune agriculteur un peu tenace de l'émission « Face aux Français » en février dernier. Le journaliste du Parisien n'est pas dupe : Sarkozy prenait son temps (quelques dizaines de minutes, n'exagérons pas !); les tempes étaient « visiblement blanchies », écharpe bleue, dos un peu vouté ; le Monarque « arpenta longuement » l'exploitation. Le look quasi-mitterrandien était paraît-il soigné, « une métamorphose savamment sculptée depuis des mois avec ses communicants.» Il a même gouté le jus de pomme « maison » et des sablés aux pommes bios confectionnés par l'épouse Poillon avec les produits de la ferme: œufs, farine, lait... Incroyable ! Pour faire proche et présidentiel, Sarkozy est prêt à tous les sacrifices !

Lire la suite :

http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Sarkozy-se-fatigue-en-terre-agricole_a443.html